Lundi 12 Avril

Pour faire plaisir à mon public fidèle, nombreux et passionné, avide d’images dépaysantes de mon lieu de résidence, voici toute une série de photos que je vous envoie, à l’instar de Sanjûrô faisant donner le signal d’attaque à l’aide d’une flopée de camélias, son nom de vagabond autoproclamé. Permettez-moi seulement de vous présenter ces lieux magnifiques que vous allez bientôt découvrir.

Le premier lieu est le temple bouddhiste Jissoji se trouvant à Fuji, et dans lequel j’étais déjà allé une fois au début de mon séjour. J’ai cette fois pris une journée entière pour visiter l’ensemble du lieu, car ce temple n’est pas qu’un bâtiment : c’est un ensemble de petits temples et de cimetières répartis sur toute le versant d’une colline. La montée est un chemin de randonnée menant au sommet, où se trouve un magnifique parc réputé pour ses cerisiers. Les escaliers en pleine forêt sont magnifiques, et il règne une atmosphère silencieuse et apaisante comme j’en ai rarement perçu.

Le deuxième lieu se trouve le long de la baie de Suruga (entre Fuji et Shizuoka). C’est un endroit recouvert de serres dans lesquelles poussent de nombreux fraisiers. Les gens se rendent en famille dans ses serres, et, pour un faible prix, peuvent manger autant de fraises qu’ils le souhaitent !

Le troisième lieu se situe à quelques pas des serres où nous sommes allés. C’est également un lieu sacré occupant tout le versant d’une montagne appelée Kunô-san (montagne Kunô). Au sommet de celle-ci se trouve un sanctuaire abritant la tombe du shôgun Tokugawa Ieyasu, un très important seigneur Japonais du XVIe et XVIIe. Encore une fois, les escaliers sont magnifiques, et la promenade des plus étonnantes.

Ah, et juste un mot de la pâtisserie-cafétéria française de la gare de Fuji : la musique française diffusée est du musette (comme aux fêtes des villages et aux aubades aveyronnaises), et il existe des « gâteaux français » étonnants : mille-crêpes, brioche pommes-fromage, hot-dog sucré,… Etonnant, non ?

Bonne visite !

En bas de la colline : un paysage véritablement somptueux5 - En bas de la colline - un paysage véritablement somptueux

Le plan du temple : ce n’est pas qu’un bâtiment, mais tout un ensemble parsemé sur le versant d’une colline6 - Le plan du temple - ce n'est pas qu'un bâtiment, mais tout un ensemble parsemé sur le versant d'une colline

Un exemple de tombe dans le temple, qui est aussi un cimetière9 - Un exemple de tombe dans le temple qui est aussi un cimetière

Les escaliers en bois couverts, qui relient les bâtiments entre eux10 - Les escaliers en bois couverts qui relient les principaux bâtiments entre eux

La vue donne d’un côté sur une magnifique plantation de thé vert18 - La vue donne en plein sur une plantation de thé vert

Un sanctuaire dans un coin de forêt, à l’abri des regards16 - Une petite prière pour la suite de l'ascension

Des bambous immenses, que je rêve d’avoir devant ma fenêtre30 - Des bambous immenses, que je rêve d'avoir devant ma fenêtre

Et d’autres tombes non loin de là27 - Et d'autres tombes non loin de là

Panorama sur la ville de Fuji35 - Panorama sur la ville de Fuji

Un sakura fleuri : on dirait de l’impressionnisme, ou même du pointillisme40 - Un sakura fleuri - on dirait de l'impressionnisme, ou même du pointillisme

Ils sont en fleurs comme vous pouvez le constater43 - Qui sont en fleurs comme vous pouvez le constater

44 - L'allée principale

A l’intérieur des serres2 - A l'intérieur des serres

Vue de la colline avec une partie des serres8 - Vue de la colline avec une partie des serres

Les futures victimes de notre appétit9 - Les futures victimes de notre appétit

La baie avec vue sur les serres de fraisiers20 - La baie de Suruga vue de l'escalier du sanctuaire

Et à nouveau de magnifiques escaliers18 - Et à nouveau de magnifiques escaliers

La baie de Suruga vue de l’escalier du sanctuaire20 - La baie de Suruga vue de l'escalier du sanctuaire

L’escalier vu d’en haut21 - L'escalier vu d'en haut

Et bien, où sont passés les porteurs ? J’attends, moi !25 - Et bien, où sont passés les porteurs. j'attends, moi !

Et la tombe de Tokugawa Ieyasu : en arrivant au sommet, près de cette tombe, plus un seul bruit autour de nous – vraiment magique30 - Et la tombe de Tokugawa Ieyasu - En arrivant au sommet, près de cette tombe, plus un seul bruit autour de nous - vra~1

 

© Tous droits réservés. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Publicités