Ce livre est une source inépuisable d’explications et de réflexions sur le shintoïsme. Très progressif, il nous entraîne à travers les principes fondamentaux du shintô (littéralement « la voie des dieux ») pour nous montrer « le chemin à travers lequel nous essayons de nous réaliser pleinement en tant qu’êtres humains en acquérant les nobles caractéristiques des kamis ».

Pour la plupart des Japonais, le shintô fait référence aux fêtes votives saisonnières et aux visites au sanctuaire du Nouvel an. Mais le shintô est bien plus que cela sans être une religion à proprement parler (pas d’écrits saints, pas d’autorité religieuse, une pratique autonome, des millions de lieux différents,…). Dans ce livre, l’auteur nous parle du koshintô, c’est-à-dire le shintô originel des temps anciens. Face à l’expansion du matérialisme qui convainc de moins en moins de monde, le koshintô semble une réponse nécessaire pour l’auteur, et il nous en explique les fondements et l’importance.

Décryptant tour à tour le shintô, les jinja (sanctuaires), les rituels de misogi (purification par l’eau) en partant de l’histoire d’Izanagi et de harai (effacer nos erreurs et expier nos actions passées pour retrouver une vitalité de corps et d’esprit), l’auteur créé ici un ouvrage riche et très complet, en ajoutant de nombreux détails qui éclaireront les curieux, les pratiquants, mais aussi les pratiquants d’aïkido comme moi, par exemple avec les prières traduites et les différentes actions du chinkon.

Publicités