011Nicolas de Crécy était déjà un dessinateur connu lorsqu’il fut accepté en résidence à la Villa Kujoyama en 2008. Cette villa est une résidence d’artistes, créée sous le principe de la villa Médicis en 1992. Elle accueille chaque année à Kyoto des artistes français (dans de nombreux domaines) pour plusieurs mois afin qu’ils réalisent un projet en lien avec le Japon, et est devenue une des plus prestigieuses résidence d’artistes en Asie.

009Pour ce projet, Nicolas de Crécy est parti à Kyoto sans aucune préparation, sans plans, programmes, cartes, etc. Il a décidé de se laisser guider par le hasard et l’instinct et d’éviter les endroits communs aux touristes afin d’avoir un regard le plus neuf possible, sans influence : « dans l’espoir de les découvrir involontairement au cours d’une déambulation sans but« .

 

010

C’est ainsi qu’il a découvert cette merveilleuse ville qu’est Kyoto, flânant le long de la rivière Kamogawa, flirtant avec les montagnes qui l’entourent, dessinant dans les cafés en sous-sols, marchant sous la neige le long du chemin de la philosophie (tetsugaku no michi),… Nicolas de Crécy nous entraîne avec lui dans ce Kyoto hivernal à la rencontre des personnes qu’il croise ou observe, et réussit à nous faire partager les parfums et les sons de cette ville magnifique au travers de ses dessins. Un très bel ouvrage d’un dessinateur sensible et discret.

 

Publicités