laputa2Pazu vit dans une ville de mineurs où la population travaille dur mais est très pauvre. Il assiste le mécanicien de la mine malgré son jeune âge et a des prédispositions pour la mécanique. Un jour, en apportant le repas à son patron, il voit une lueur dans le ciel. Intrigué, il s’approche, et assiste à une scène étonnante : une jeune fille inanimée descend lentement en flottant dans l’air, avec à son coup une pierre lumineuse qui semble être à l’origine de cette chute ralentie. Il s’agit de Sheeta, jeune fille s’étant échappée d’un aéronef où des agents du gouvernement la maintenait prisonnière pour une raison encore inconnue. Ensemble, ils fuient les agents ainsi qu’une bande de pirates de l’air menés par Dora qui les poursuivent pour obtenir la « pierre volante ». Sheeta est en réalité une descendante du royaume de Laputa, château flottant dans le ciel qui a régné sur le monde grâce à sa technologie de pointe. De nombreuses aventures vont les mener dans ce lieu magique pour empêcher les mauvaises personnes de s’emparer d’un pouvoir destructeur.

laputa3Si vous ne devez voir qu’un seul anime, ne cherchez plus : c’est celui-là sans aucun doute ni comparaison possible! « Le château dans le ciel » est une épopée fantastique datant de 1986 mais dépassant en tous points de nombreux autres anime même actuels. Le scénario est riche, plein de rebondissements, alliant l’humour, l’aventure, et l’émotion avec brio. Les personnages sont profonds et leur identité évolue au fil des rencontres, comme les jeunes Pazu et Sheeta qui vivent le passage de l’enfance à l’âge adulte au cours de cette histoire. Les paysages sont somptueux et les inventions toutes plus créatives les unes que les autres. La musique de Joe Hisaishi est superbe, et le thème principal est une mélodie que tous les Japonais connaissent encore aujourd’hui. Hayao Miyazaki a créé un véritable chef-d’œuvre qui plaira autant aux enfants qu’aux adultes, grâce aux différents niveaux de lecture possibles et à son incomparable sens du récit, ses personnages originaux, et ses dessins magnifiques.

laputa

L’idée du château dans le ciel (aussi appelé Laputa) est une référence aux « Voyages de Gulliver« , tandis que la ville minière est inspirée d’une ville de mineurs du Pays de Galles dont la grève avait marqué Hayao Miyazaki. L’architecture du château peut faire penser à la fameuse Tour de Babel, et le robot géant est de toute évidence un hommage au robot inventé par Paul Grimaud dans « Le Roi et l’Oiseau« , dessin anime dont il est un grand admirateur. Mais malgré toutes ces influences et tous ces hommages, « Le château dans le ciel » est une œuvre unique, splendide, et incomparable. Et si vous ne l’avez pas encore vu, je vous envie énormément, car vous allez découvrir une œuvre magnifique !