gokusen3Kumiko Yamaguchi a perdu ses parents tôt et a été élevée par son grand-père, le troisième successeur du clan Oedo. Héritière de cette grande famille de yakuza, son rêve est pourtant d’être enseignante. Pour ses débuts, elle est envoyée dans un lycée de garçons à la mauvaise réputation, et on lui attribuera la classe la plus difficile, celle des délinquants, la 3-D. Dès le début elle se retrouve confrontée au comportement irrespectueux et désintéressé de ses élèves, mais elle prouvera à ceux-là qu’elle n’est pas une adulte comme les autres et qu’elle est prête à tout pour ses élèves.

5d71148801e82a123d703ae08f04d953

Dans chaque épisode de la série un des élèves a un problème, soit à l’école soit en dehors, et Yankumi (le surnom fait en raccourcissant Yamaguchi Kumiko et attribué par ses élèves) fera tout pour le résoudre, usant de sa passion et de sa compréhension autant que de son expérience au sein du clan, n’hésitant pas à se servir des ses aptitudes au combat pour défendre ses élèves. Chaque histoire sera propice à une leçon que l’enseignante fera aux autres, prônant une amitié et un soutien collectif qui doit être sans faille, et petit à petit Yankumi réussit à redresser cette joyeuse bande qu’est la classe 3-D pour faire ressortir le meilleur de chacun.

gokusen2

« Gokusen » est clairement le type de drama qui est fait pour rire plutôt que pour réfléchir. L’humour y est plutôt bête et répétitif, mais on trouve un certain plaisir dans cet univers délirant et décalé. Les personnages sont très attachants, car derrière la bêtise se cache un passé douloureux et des émotions refoulées que chaque élève essaie de surmonter seul sans y arriver. Le rôle de Yankumi est de les aider à s’affranchir de ces difficiles situations tout en tirant une leçon de chaque histoire, mais le sujet est surtout un prétexte à la rigolade, une sensation qui perdure tout au long de la série. « Gokusen » est un drama plaisant et drôle, peu raffiné mais efficace pour passer un moment agréable et se distraire!

 

Publicités