KYOTO

Tous ceux qui s’intéressent à l’aspect traditionnel du Japon passeront par la région du Kansai se situant à l’ouest de l’île principale Honshû. J’ai eu quatre jours cette année pour faire découvrir cette région à ma mère qui venait pour la première fois au Japon, donc nous sommes allés dans quelques-uns des endroits les plus emblématiques. Cet article est très loin d’être exhaustif, il s’agit plutôt d’une première promenade pour vous donner le goût et l’envie d’aller vous-même plus loin ! D’ailleurs, vous pouvez trouver d’autres articles beaucoup plus complets sur ce site concernant Kyoto et Osaka (dans Voyage 2010), puis Himeji, Wakayama, Sasayama, etc. (dans Voyage 2018). Par exemple, mon temple préféré est le Eikandô dont je parle en 2010.

P1070784

P1070783

Le temple du Pavillon d’or (Kinkaku-ji) est un des emblèmes du Japon. Situé au nord-ouest de Kyoto,  il émerveille par son pavillon principal dont les murs sont recouverts de feuilles d’or. Construit en 1397, il contraste énormément avec les temples habituels tout en bois. Par contre, allez-y tôt le matin et plutôt en semaine car il est souvent difficile de faire la visite noyé dans une foule de touristes relativement bruyante !

IMG_20191024_154604

P1070807

Le temple Chion-in est construit au cours du 13ème siècle par un disciple de Hônen, fondateur de l’école bouddhiste de la Terre Pure. Sa grande porte en-bas de la colline (de nombreux temples sont construits dans le quartier d’Higashiyama, littéralement les montagnes de l’est) impressionne dès le départ, et après de nombreuses marches l’immense bâtiment principal en impose ! Le Chion-in est un vaste complexe regroupant plusieurs grands édifices construits au sein de la colline, en pleine verdure. Non loin de là, le temple voisin nommé Shôren-in date également du 13ème siècle. Beaucoup plus petit et intimiste  que le Chion-in, il a un petit jardin isolé très charmant dans lequel on peut se reposer et admirer les vieux camphriers.

P1070790

P1070788

P1070787

Dans un style proche mais plus ancien, le temple Ninna-ji est assez reculé malgré sa situation proche du Kinkaku-ji. Doté de plusieurs grands bâtiments et d’une pagode à 5 étages, il a également une grande collection de peintures, calligraphies… Assurément plus calme que certains autres grands temples, vous pouvez vous y réfugier en cas de fortes affluences autour !

P1070797

P1070799

P1070800

Le château de Kyoto, le Nijô-jô, a été construit en 1603 par le grand shogun Tokugawa Ieyasu. La visite intérieure est très intéressante, mais prenez garde également au moment où vous irez le visiter car il est très prisé des touristes et des écoles japonaises. La porte principale du Ninomaru est splendide, et il est entouré d’un grand parc fortifié dans lequel il fait bon se promener (avec une préférence pour le jardin japonais et sa maison de thé) !

P1070769

P1070796

P1070782

Mais Kyoto, c’est surtout le quartier traditionnel de Gion qui regorge d’endroits magnifiques et de ruelles fabuleuses ! Comme par exemple les petites rues suivant les rivières (je pense à Kiyamachi ou Shirakawa-suji) ou celles pavées autour de Hanamikôji. Rien de mieux que de se perdre dans Gion et de se laisser guider par le charme de ces ruelles… Vous arriverez forcément au bel endroit que vous rêviez de découvrir !

P1070768

 


FUSHIMI

IMG_20191025_103827

Fushimi est un arrondissement au sud-est de l’agglomération de Kyoto. Il est célèbre pour son sanctuaire shintô Fushimi inari taisha s’étalant du pied au sommet de la montagne. Inari est une divinité représentée par un renard et originellement protectrice des champs (principalement des cultures de riz). Qui dit « riz » au Japon, dit également fortune et commerce, donc de nombreux hommes d’affaires ou entreprises ont payé pour avoir leur portique torii sur cette montagne et espérer de la réussite dans les affaires.

IMG_20191025_102018

IMG_20191025_115327

IMG_20191025_105257

IMG_20191025_113510

IMG_20191025_104902

La promenade se fait donc le plus souvent dans la forêt sous les torii, même s’ils deviennent de plus en plus espacés au fur et à mesure de la montée. Des petits magasins et de nombreux sanctuaires jalonnent le sentier pour faire une pause dans ce lieu absolument magnifique quand on gagne un peu en altitude. Car en bas, vous risquez fort d’être submergés par le monde (voir ci-dessous la différence entre deux journées…)

IMG_20191025_103833IMG_20191025_103505


NARA

Nara est une ville située au sud de Kyoto et à l’est d’Osaka. Ancienne capitale entre 710 et 784, elle regorge de magnifiques bâtiments anciens sur une très large surface. Car Nara est une ville dont le complexe de temples et de sanctuaires s’étale sur toute une colline où les daims vivent en liberté, en pleine nature comme au milieu des touristes.

P1080049

P1080051

P1080052

P1080054

Mis à part ces animaux très photogéniques, ce qui attire le plus les touristes est le grand temple Tôdai-ji. Le bâtiment principal, le Daibutsu-den (salle du grand Bouddha) est la plus grande construction en bois au monde (et il était à l’origine un tiers plus large et plus haut que l’actuel)! Il abrite, comme son nom l’indique, une statue géante de Bouddha en bronze de plus de 14m de haut. Jugez par vous-même de la taille de cette imposante structure : il me fait toujours une impression incroyable !

P1080056
Deuxième porte d’accès au temple
P1080061
Daibutsu-den
P1080065
Grand Bouddha

P1080070

P1080073
Shibi : Ornement du toit du Tôdai-ji mesurant 3m33 de haut

Une attraction qui amuse beaucoup les touristes : passer dans le trou d’un des piliers. Ce trou fait la taille d’une narine du grand Bouddha !

Mais Nara, c’est surtout une magnifique promenade dans la colline, entre temples et sanctuaires, avec de superbes vues dépaysantes et des recoins charmants. Voici quelques derniers endroits qui m’ont plu, par leur calme ou leur authenticité tout au long de cette balade automnale.

P1080095

P1080093

P1080091

P1080090

P1080089

P1080088